17/04/2018

IF-Part1

première partie d'un diptyque pour le parcours Landes'Art
Chemin de Suez, ZAD, Vigneux de Bretagne

Le projet est né alors que pesait encore la question du devenir de Notre-Dame-des-Landes* . L’idée de planter un arbre est venue comme une évidence contre le projet d'aéroport.L’œuvre est constituée d'un cyprès chauve**, branches de chêne, sable, boue, de terre et d'air.
L’enroulement de la spirale autour du jeune taxodium lui crée une protection qui s’effacera avec le temps alors que l’arbre prendra de la hauteur.
Les visiteurs qui veulent approcher le Futur-grand-arbre ont un long chemin à parcourir, un moment où le temps se compte différemment... un moment présent qui projette vers le futur. Destinée à rester dans le paysage, cette œuvre court le danger d'être détruite si la Zad disparaît.

* Un bocage gorgé d’eau au doux climat océanique... 9.500 m2 de terres arable disparaissent dans le monde soit près d'unhectare en moins chaque seconde du fait de la dégradation de l'environnement, de l'industrialisation et de l'urbanisation...
**Le Cyprès chauve, ou Cyprès de Louisiane (Taxodium distichum) est une espèce remarquable par son adaptation aux milieux humides.

Video:









Aucun commentaire: